Une nouvelle offre de train de nuit Paris-Tarbes-Lourdes à saluer

Ce dimanche 12 décembre s’est tenue l’inauguration de l’ouverture du train de nuit Paris Lourdes, abandonné en 2017.

La remise en service de ce train de nuit est une grande étape pour le département des Hautes-Pyrénées, elle résulte d’une volonté forte du Président de la République qui avait annoncé en juillet 2020 son soutien à une politique de promotion et de redynamisation des trains de nuit. Elle est aussi l’aboutissement de plusieurs mois de travail menés par les élus et des associations très actives sur le dossier comme le collectif « Oui au train de nuit ».

En effet, l’arrêt brutal du train de nuit « la Palombe bleue » en 2017 avait particulièrement marqué les habitants du territoire. Il était nécessaire de tout faire pour relancer cette offre de transport écologique et économique, permettant de relier les villes moyennes à des horaires avantageux et sans perte de temps.

L’engagement du Gouvernement pour l’ouverture des lignes de train de nuit Paris-Nice et Paris-Tarbes-Lourdes est un signe fort pour les territoires ruraux éloignés des grands centres et souvent moins bien desservis. C’est un effort budgétaire conséquent en direction de nos zones rurales.

« Je mène ce combat depuis de nombreuses années aux côtés des élus et des associations comme « Oui au train de nuit » dont j’ai porté les revendications auprès du Gouvernement et notamment de la Ministre des transports de l’époque. La création de cette nouvelle ligne de train de nuit est une étape importante même si elle ne reprend pas exactement le tracé de l’ancienne ligne. Il faut y voir une victoire : le rétablissement d’une nouvelle offre de train de nuit qui bénéficiera aux bigourdans.»

Jean-Bernard Sempastous, député des Hautes-Pyrénées.