Second tour des élections municipales, ce qu’il faut retenir.

Alors que le premier tour des élections municipales a permis d’élire l’intégralité du conseil municipal dans 30 143 communes, il reste encore à effectuer un second tour dans près de 5 000 communes. C’est sur la base d’un avis favorable du Conseil scientifique, que le Premier ministre a annoncé qu’il sera organisé le 28 juin prochain.

Pour garantir la sécurité et la sincérité du scrutin, le ministre de l’intérieur va engager la concertation avec les maires pour organiser les opérations électorales en suivant les recommandations du Conseil scientifique et va également poursuivre la concertation avec les organisations politiques pour adapter la campagne à la situation sanitaire.

Il conviendra en effet de faire campagne différemment en respectant les gestes barrières ou en prenant toutes les précautions nécessaires lors des contacts entre les candidats, leurs équipes et les électeurs (distanciation physique et port du masque) par exemple. Comme le Premier ministre l’a indiqué : en général, une campagne de second tour dure 5 jours, elle est très courte et très dense. Nous aurons cette fois-ci des conditions différentes : sans doute moins d’intensité, mais d’une durée plus longue. Toutes les formations politiques sauront trouver, à n’en pas douter, les moyens d’expliquer autrement leurs positions et propositions.

Par ailleurs, le jour de l’élection, tout sera mis en œuvre pour que la sécurité sanitaire des électeurs et de ceux qui tiennent les bureaux de vote soit assurée avec notamment les gestes barrière ; la distanciation physique (au besoin avec le réaménagement des bureaux de vote par un marquage au sol) ; le port du masque et le lavage des mains…

Le Gouvernement fait ainsi un choix de cohérence pour que la vie démocratique puisse  reprendre tous ses droits au même titre  que la vie sociale, économique, privée. Cette décision, comme toutes celles prises dans le cadre du déconfinement, sera réversible en fonction de la situation épidémiologique.

Procuration

Pour permettre à chacun le libre accès au vote, les modalités de recueil des procurations seront facilitées comme au premier tour. Il s’agit d’une organisation adaptée pour les résidents des EHPAD et de permettre aux personnes les plus vulnérables de demander la venue d’un officier de police judiciaire à leur domicile pour établir une procuration.