Retour sur le Plan « vélo et mobilités actives » lancé par le Gouvernement

Faire du vélo un mode de transport à part entière est depuis plus d’un an l’objectif du ministère de la transition écologique et solidaire. Aujourd’hui, 60% des trajets effectués en France font moins de 5 km, soit 20 minutes à vélo. La période que nous vivons représente un moment propice pour repenser nos modes de transport et faire gagner en quelques mois, à notre pays, plusieurs années en matière de politique vélo.

Le vélo constitue un atout autant pour la planète que pour la santé des Français et leur porte-monnaie. Il représente aussi une solution intermédiaire à la limitation des transports urbains en cas de crise. C’est pour cela que le Gouvernement a lancé fin avril un plan vélo de 20 millions d’euros, qui permet :

de réparer son vélo, avec la prise en charge par l’Etat des réparations jusqu’à 50 euros hors taxes chez les plus de 3000 réparateurs référencés sur le site coupdepoucevelo.fr et qui a déjà profité à des milliers de Français.
d’accompagner et soutenir les collectivités locales dans la mise en place de pistes cyclables temporaires, avec près de 1000 kms en cours d’installation. Un fond est mobilisé par les préfets pour cofinancer des pistes cyclables temporaires au cas-par-cas avec les collectivités territoriales qui ne disposeraient pas de ressources suffisantes,
de prendre en charge jusqu’à 60% des coûts d’installation de places de stationnement temporaire pour vélo
de financer des formations gratuites « coup de pouce remise en selle » pour apprendre à circuler en sécurité : de 1 à 2 heures d’apprentissage, individuellement ou en petit groupe, avec un moniteur expérimenté.

Pour accompagner ces mesures, le Gouvernement a également accéléré le lancement du forfait mobilités durables qui permet désormais aux entreprises de prendre en charge les déplacements domicile-travail de leur salariés en vélo, mais également en covoiturage ou engins de free-floating, à hauteur de 400€ par an et par personne.

Face au succès du coup de pouce réparation vélo qui a permis en quelques jours de réparer plusieurs milliers de vélos, Elisabeth Borne a annoncé la création d’une Académie des métiers du vélo, permettant de former 250 réparateurs vélo à travers une formation certifiante lors des prochains mois, et ensuite 500 mécaniciens vélo par an.

 

 

 

Pour en savoir plus