Reprise du site Vallourec de Tarbes par le groupe Altifort : Jean-Bernard Sempastous soulagé et engagé à accompagner la transition aux côtés des élus et de l’Etat

Après l’annonce de la reprise des usines Vallourec de Tarbes et de Cosne-sur-Loire, intervenue hier à l’issue d’une réunion du comité central d’entreprise, c’est avant tout un soulagement et une très bonne nouvelle pour les 57 salariés qui étaient plongés dans l’incertitude depuis la fin de l’année dernière. En effet, le repreneur, le groupe industriel Altifort, a annoncé le maintien de l’intégralité des emplois.

Altifort est un groupe jeune, ambitieux et en plein développement ; ce qui est très positif pour le site de Tarbes qui a besoin d’être redynamisé.

Je tiens à saluer la mobilisation des élus de tous bords qui se sont montrés, depuis le début, solidaires, sous la houlette des services de l’État et notamment de Mme la Préfète Béatrice Lagarde qui a organisé des réunions régulières avec les syndicats et salariés. Nous étions tous unis dans un climat de confiance et dans l’objectif de sauver l’entreprise. Je souhaite également remercier Jean-Pierre Floris, le délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, qui s’est rendu plusieurs fois à Tarbes ainsi que les services de l’Élysée pour leur suivi attentif.

Mais notre mobilisation doit encore se poursuivre car les discussions avec les repreneurs restent encore à venir – la passation se déroulera durant l’été.

Nous sommes tous, je le crois, déterminés à accompagner cette transition pour développer l’attractivité du territoire haut-pyrénéen et contribuer à sa réussite économique.