Question écrite : Avenir de la profession des aides à domicile

M. Jean-Bernard Sempastous attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l’avenir de la profession des aides à domicile. Alors que le souhait des personnes vieillissantes est de rester le plus longtemps possible à leur domicile, on remarque que les associations ont de plus en plus de mal à recruter. Cette situation est due notamment aux conditions d’exercice de cette profession, à savoir la faible rémunération mais aussi les contraintes horaires en pointillés liées à l’activité. Face au phénomène de vieillissement de la population et alors que Mme la ministre vient de présenter « Ma Santé 2022 », il souhaite connaître plus particulièrement les intentions du Gouvernement afin d’inciter les jeunes à s’orienter vers ce métier, indispensable à l’accompagnement et au réconfort des aînés, en particulier en zone rurale et de montagne.