Premier comité départemental pour une relance concrète dans les Hautes-Pyrénées

Le comité départemental France Relance s’est réuni le 6 novembre dernier afin d’évoquer la concrétisation du plan de relance dans notre département. Il a rassemblé le Préfet des Hautes-Pyrénées, le Président du Conseil Départemental, les parlementaires, les représentants des élus, des salariés, des entreprises et les services de l’État. Le moment d’échanger sur la relance et l’emploi autour de quatre axes de travail.

Le premier, protéger et accélérer l’investissement sur le territoire, vise à la fois à renforcer et promouvoir les dispositifs de soutien aux entreprises pour détecter de manière précoce les structures en difficulté et leur apporter un accompagnement sur mesure. Il entend aussi faciliter le démarrage des opérations matures à travers une plateforme spécifique.

Le deuxième axe veut soutenir la transition écologique en accélérant : la rénovation énergétique (Guichet Unique de Rénovation Énergétique, SEM Hapy Énergie, outil cartographique…), les mobilités vertes (plan vélos, voies vertes, nouvelles aires de co-voiturage…), la transition agro-écologique au service d’une alimentation saine, sûre, durable, locale et de qualité et la modernisation et restructuration des outils d’abattage du département. Ces deux derniers points furent également abordés à l‘occasion de la réunion organisée par la Chambre d’agriculture, le 23 novembre dernier. Un moment important entre les parlementaires et les représentants de la profession pour revenir sur les grands enjeux agricoles locaux en lien avec le Plan de relance : Marque Hapy Saveurs, emplettes fermières, développement local du maraîchage, marchés, couvoirs, blanc des Hautes-Pyrénées…

Le comité a pu également réfléchir aux dispositifs à mettre en place pour rendre notre économie plus souveraine et plus compétitive, notamment, en incitant les investissements industriels sur le territoire, en diminuant l’empreinte carbone et environnementale des transports ou en développant les technologies vertes de pointe et innovantes (hydrogène, décarbonation…)

Enfin, les acteurs ont pu, au cours de cette séquence, travailler sur la cohésion sociale et territoriale au service de l’emploi et des compétences. Plusieurs enjeux entourent cette thématique : prévenir les licenciements économiques ; accompagner la baisse d’activité durable ; mettre en œuvre un accompagnement renforcé et personnalisé pour favoriser la montée en compétence et le retour à l’emploi des publics cibles ; soutenir les personnes vulnérables en améliorant l’accueil et la prise en charge ; adapter les formations aux besoins du territoire (inclusion numérique, campus métier, internats d’excellence…)