Ma question au Gouvernement sur les territoires de montagnes

Après l’installation du Conseil national de la Montagne vendredi dernier et mon élection au sein de la Commission permanente, j’ai souhaité interroger le Gouvernement pour connaître ses ambitions pour nos territoires de montagne:

 

 » Vendredi dernier, le Conseil national de la Montagne, présidé par le Premier Ministre, était installé au Puy de Dôme.

Lieu de concertation privilégié entre le Gouvernement et les représentants de la montagne sur les politiques à mettre en œuvre, le Conseil National de la Montagne est consulté sur les projets de textes spécifiques à la montagne.

Vous connaissez l’engagement des élus de la montagne : toujours mobilisés pour que les spécificités de nos territoires soient prises en compte dans l’ensemble des politiques publiques.

Car, en couvrant 30% du territoire national et en réunissant près de 8,5 millions d’habitants, les espaces de montagnes sont bien souvent le révélateur des difficultés subies par l’ensemble de nos territoires : déserts médicaux, fracture numérique, problèmes de mobilité, fermeture des services publics, détresse des agriculteurs face à la prolifération des actes de prédation.

Ces difficultés donnent parfois aux habitants et acteurs de la montagne, le sentiment de ne pas avoir été suffisamment entendus.

Nous nous devons aujourd’hui de répondre à de nombreux défis structurels :

  • celui du vieillissement des populations de montagne qui menace l’équilibre même de nos territoires ;

 

  • celui aussi du réchauffement climatique. Nous devons accompagner nos stations pour qu’elles se réinventent. En comptant sur l’appui du Conseil Interministériel du Tourisme, il faudrait pouvoir réunir régulièrement les acteurs du tourisme en montagne.

 

Lieu de production agricole au cœur de la biodiversité, riche de traditions fortes comme le pastoralisme, socle de l’économie blanche et lieu d’attractivité touristique, la montagne ne doit pas être vue simplement comme un territoire où l’on skie et randonne quelques jours par an, c’est un véritable lieu de vie avec ses richesses et ses difficultés.

Pouvez-vous nous éclairer sur les ambitions du Gouvernement pour renforcer la cohésion dans et avec nos territoires de montagne ? « 

 

Retrouvez-là en vidéo ici