Les dotations de l’État aux communes en hausse dans les Hautes-Pyrénées

Les dotations de l’État aux collectivités territoriales ont été récemment annoncées et elles sont très encourageantes pour les Hautes-Pyrénées. Retour sur le détail des attributions.

Alors que la DGF est maintenue à son niveau de 2019, soit 27 milliards d’euros, la dotation de solidarité urbaine (DSU) et la dotation de solidarité rurale (DSR), qui viennent soutenir les communes les plus en difficulté, bénéficient chacune d’une augmentation de 90 millions d’euros.

Pour les communes des Hautes-Pyrénées, la DGF représente 54 481 010 euros en 2020, contre 54 069 116 euros en 2019, soit une augmentation de 411 894 €. 57 % des communes bigourdanes voient leur montant de DGF s’accroitre cette année (contre 47% des communes au niveau national). La DGF moyenne par habitant des communes des Hautes-Pyrénées est supérieure à la moyenne française, 200 € contre 165 €. Nos territoires ruraux ne sont pas oubliés.

Par ailleurs, la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR) pour les Hautes-Pyrénées est maintenue en 2020 pour un montant de plus de 11 millions d’euros. Ce sont des moyens pour soutenir les projets des communes et des intercommunalités : création de services au public, investissement dans la transition énergétique, rénovations…

Ces attributions traduisent l’action du Gouvernement en faveur des élus locaux et notamment de la ruralité. Elles arrivent cette année en temps et en heure, malgré la pandémie, pour donner de la visibilité aux acteurs locaux et leur apporter un soutien en pleine crise sanitaire. Les collectivités fragiles reçoivent par ailleurs déjà un soutien supplémentaire avec la péréquation de ces dotations.

La question de la solidarité financière entre l’État et ces collectivités territoriales sera probablement un point de discussion dans les mois à venir.

Retrouvez les attributions des dotations en ligne sur le site de la direction générale des collectivités locales.