Cérémonie du 8 mai

Pour la commémoration du 08 mai 1945, je me suis rendu à Tarbes.

La célébration de cet anniversaire n’est pas seulement l’affaire des anciens combattants, des élus et des corps constitués. C’est fondamentalement l’affaire de tous les citoyens de notre pays et, pour nous, l’affaire de tous les Hauts-Pyrénéens.
Nous célébrons aujourd’hui la fin d’une terrible guerre, une victoire, la mémoire des victimes et le début d’un nouvel espoir.
Ces combattants ont droit à notre fidélité de mémoire et au-delà de ces combattants français, nous célébrons aussi la victoire de tous les peuples assemblés et de tous les pays coalisés qui n’ont eu qu’un seul but : LA LIBERTE.
73 ans après, nous célébrons la mémoire de ces innombrables femmes et hommes de France et des Pays alliés, victimes et acteurs de cette terrible guerre. Méditons sur cette citation d’André Malraux « un monde sans espoir est irrespirable »