Oui au train de nuit !

Investi depuis mon élection pour la promotion et le développement des trains de nuit, je me suis rendu au cabinet du secrétaire d’Etat en charge des transports, mardi 29 octobre, pour soutenir ce mode de transport. 

Accompagné des coordinateurs du collectif « Oui au train de nuit » d’Occitanie et de Paris ainsi qu’une représentante de la Fondation Nicolas Hulot, nous avons pu défendre auprès de Monsieur Weyer, conseiller en charge du dossier, les bénéfices de ce moyen de transport, notamment pour les zones les plus reculées. 


Aujourd’hui, force est de constater que certains territoires ne bénéficient pas de transports à grande vitesse et rejoindre la capitale se résume souvent à une journée de trajet pour les voyageurs. L’avion devient alors trop souvent le transport de substitution, faute d’alternatives pratiques, alors que le train de nuit présente toutes les caractéristiques du transport vertueux : à la fois accessible à tous, peu énergivore et en adéquation avec les exigences d’horaires d’arrivée des voyageurs. 


L’échange fut aussi l’occasion de rappeler que la majorité a fait de l‘égalité territoriale, une de ses priorités et que Madame Borne, ministre de la transition écologique, s’est montrée particulièrement ouverte aux trains de nuit lors des débats sur la Loi Orientation des Mobilités (LOM) en juin dernier. 

Cette réunion de travail constructive a permis une discussion approfondie du sujet dans la perspective du rapport sur le développement des trains de nuit que remettra le Gouvernement en juin prochain.